NOTES BIOGRAPHIQUES

Jean-François Lessard est un auteur-compositeur-interprète et réalisateur musical québécois. Guitariste et chanteur autodidacte, c’est en voyageant durant près de cinq ans dans plus d’une vingtaine de pays qu’il a développé son goût pour la chanson à texte. Depuis une quinzaine d’années, il a présenté ou participé à plus de 1500 spectacles, manifestations et festivals au Québec, en Europe et ailleurs dans le monde.

Lessard habite la scène comme d’autres prennent d’assaut une forteresse. Très théâtral, il occupe l’espace et captive le public en nous balançant un spectacle composé de monologues impromptus, de chansons festives déjantées ou de balades folks d’une rare sensibilité. En le voyant surfer entre des sentiments très personnels et une critique sociale cinglante, entre l’autodérision et une passion presque exacerbée, on saisit toute la complexité d’un être aussi habile que sincère.

PARCOURS MUSICAL…

En 2002, il réalise et produit son premier album Art-la-loi aux studios Midi-Live (anciens studios Vogue) de Paris. En 2007, entouré de Tomàs Jensen, des ex-Polémil Bazar, de l’accordéoniste Didier Dumoutier et avec l’aide de Marco Calliari, il compose, produit et réalise son deuxième album, Utopia (L-Abe), auquel participent 23 musiciens et chanteurs.

Après avoir enregistré un spectacle devant public avec le pianiste Pierre Verville en 2009, il se lance dans la production de son deuxième album avec Alexis Dumais aux claviers, Blanche Baillargeon à la contrebasse, Marton Maderspach aux percussions, Yannick Malo aux guitares et banjo et Zoé Dumais au violon. Cet album éponyme, sorti le 1er septembre 2010, a été coréalisé, enregistrée, mixé et masterisé par David Paquin.

Après la sortie d’un clip pour la chanson « Toronto », deux des chansons figurant sur cet album, « Tout se paie » et « Pas payés pour ça », se sont hissées au sommet des palmarès de CIBL (Montréal) et CKRL (Québec).

En décembre 2010, il présente le premier spectacle du « J-F Lessard Big Band » avec 8 musiciens et choristes sur scène.

En janvier 2011, il obtient une bourse du Conseil des arts et lettres du Québec en recHerche et création.

À l’automne 2011, son album éponyme sort en magasin en Suisse. Il a désormais un agent de spectacle européen.

Outre sa carrière personnelle, Lessard a participé à de nombreux projets dont :

- Les Blowups (basé à Montréal), un groupe hommage au rock britannique des années soixante,

- Estovest (basé en Italie) , un groupe de chanson et de musique italienne et d’Europe de l’est

- Les Tarentules d’Ocbec, (basé dans le pays d’Oc, France) un collectif de chansons traditionnelles italienne et occitane.

Fort de ces expériences, il fonde « Les chums de la femme d’Hector » en 2011 avec Marton Maderspach (percussions), Blanche Baillargeon (contrebasse), Charles Trudel (piano), David Simard (guitares, dobro, banjo) et Zoé Dumais (violon), un groupe qui reprend des chansons de Brassens en cajun, bluegrass, folk, etc. Tous les musiciens du groupe sont chanteurs, ce qui laisse place à beaucoup d’harmonies polyphoniques. Le groupe cesse ses activités en 2013.

Outre son parcours d’auteur-compositeur-interprète, Jean-François donne aussi des ateliers d’Ă©criture en milieu scolaire, tant au niveau primaire que secondaire OU collĂ©gial. Il se produit aujourd’hui au sein du « Badaboum Band« , un projet de chansons pour enfants avec David Simard, Julie Houle et Pierre-Emmanuel Poizat. Il est Ă©galement actif au sein du projet « JEF chante Brel » avec Daniel Lessard et Mathieu Deschenaux.

Il a signĂ© l’adaption quĂ©bĂ©coise d’une chanson italienne, « L’America« , qui figure sur l’album « Ce monde ici-bas » du groupe de musique traditionnel quĂ©bĂ©cois « De Temps Antan« .

PARCOURS PERSONNEL, ENGAGEMENT SOCIAL ET CULTUREL…

NĂ© Ă  Sorel le 11 juillet 1978, aĂ®nĂ© d’une famille de cinq enfants, Jean-François a grandi Ă  Beloeil dans un milieu Ă  la fois catholique de gauche et indĂ©pendantiste. Ce milieu singulier l’a amenĂ© Ă  toujours pousser plus loin sa curiositĂ©, son dĂ©sir d’aider les autres, Ă  militer et Ă  faire mille mĂ©tiers.

Il commence Ă  militer avec le Parti quĂ©bĂ©cois en 1994 et est pris sous l »aile de Jean-Pierre Charbonneau alors qu’il n’a que 17 ans, pour militer pour le camp du OUI au rĂ©fĂ©rendum de 1995.

Musicien, il commence Ă  jouer dans les bars Ă  l’âge de 18 ans comme chansonnier. C’est Ă  la mĂŞme pĂ©riode, alors qu’il Ă©tudie au CEGEP, qu’il s’enrĂ´le dans l’infanterie de rĂ©serve. Devenu sous-lieutenant, il s’illustre en tant que commandant d’un dĂ©tachement de soldats devant veiller Ă  la sĂ©curitĂ© et Ă  la logistique d’un site d’hĂ©bergement lors de la crise du verglas de 1998. Son peloton Ă©vitant qu’un incendie dĂ©gĂ©nère et ne brĂ»le le CEGEP, il fait Ă©vacuer en pleine nuit les 700 sinistrĂ©s et mobilise les pompiers qui dormaient sur les lieux afin qu’ils Ă©teignent l’incendie. Les responsables du CEGEP et de la Ville de Saint-Hyacinthe Ă©tant Ă©merveillĂ©s de ce jeune soldat qui gère aussi bien ses soldats qu’il charme les sinistrĂ©s en leur chantant des chansons, ils accorderont Ă  son unitĂ© une dĂ©coration honorifique. La mĂŞme annĂ©e, il quitte l’armĂ©e et les Ă©tudes de science politique qu’il avait dĂ©butĂ©es et se lance dans un voyage autour du monde qui près de cinq ans. C’est Ă  cette pĂ©riode qu’il commence Ă  entrevoir la musique comme son mĂ©tier. Lors de ses brefs passages au pays, il multiplie les concerts (surtout au P’tit bar, rue  St-Denis, qui demeurera son lieu de concert de prĂ©dilection) et les petits boulots, tant au MarchĂ© Jean-Talon que sur des chantiers de construction ou dans des magasins. En voyage, il vendange, chante et fait aussi divers mĂ©tiers.

Définitivement de retour au pays en 2003, il est désormais un artiste engagé qui prend régulièrement part à des manifestations, des concerts bénéfices et appuie des mouvements promouvant la paix, la liberté d’expression ou l’écologie sociale. En 2005, il est co-signataire du Manifeste pour un Québec solidaire et candidat pour l’Union des forces progressistes. Lessard supporte toujours publiquement ce parti politique, aujourd’hui devenu Québec solidaire et pour lequel il a été à nouveau candidat lors des élections générales de septembre 2012 dans la circonscription de Borduas. Il a écrit ou co-signé plusieurs lettres ouvertes, notamment dans Le Devoir et la revue Relations, et a milité ardemment pour des services universels gratuits en éducation et en santé, notamment durant les grèves étudiantes de 2005 et 2012 au Québec. De 2005 à 2008, il travaille durant trois ans comme éducateur en CPE.

De 2010 Ă  2012, il a Ă©tĂ© le directeur artistique du Festival de parole Le Rancard, un organisme Ă  but non lucratif proposant un nouveau concept de festival itinĂ©rant promouvant les arts de la parole. De 2012 Ă  2015, il a Ă©tĂ© le directeur de la « CoopĂ©rative de solidaritĂ© culturelle du Vieux-Beloeil ».

Il travaille aujourd’hui comme agent de dĂ©veloppement Ă  la CDC de Marguerite-D’Youville, le regroupement des organismes communautaires de la MRC du mĂŞme nom, et s’occupe principalement des enjeux touchant au logement, Ă  l’itinĂ©rance et au transport. Il coordonne actuellement Autonomik!, un OBNL vouĂ© Ă  l’implantation d’un service d’auto-partage en MontĂ©rĂ©gie. Il poursuit parallèlement des Ă©tudes dans un programme court de deuxième cycle en Gestion des entreprises sociales et collectives Ă  l’École des sciences de la gestion de l’UQAM.

RĂ©sident Ă  McMasterville, père de deux enfants, il s’implique beaucoup dans sa communautĂ©, notamment au sein du mouvement scout, dans des projets culturels et au sein de QuĂ©bec solidaire.

Polyglotte, curieux et bon vivant, il continue toujours Ă  faire des spectacles pour le plus grand bonheur de son public et de ses amis.

 

QUELQUES ÉVÉNEMENTS PASSÉS…

2013
- janvier : tournée en France et en Suisse supportée par le CALQ et LOJIQ.

2012
- octobre : mise sur pied du comité provisoire en vue de fonder la Coopérative de solidarité culturelle du Vieux-Beloeil
- juillet :  tournée en France, en Belgique et en Suisse supportée par le CALQ (Conseil des arts et lettres du Québec).

2011
- a fait 81 spectacles en Saskatchewan, au Manitoba, en Ontario, au Québec, en France, en Belgique et en Suisse (3 tournées européennes)
- dĂ©cembre : rĂ©alise le premier « Le rancard Ă  Lessard », un spectacle rĂ©unissant des artistes gravitant autour du festival Le rancard, un spectacle festif et rassembleur de paroliers dĂ©gageant une ambiance de festival
- fonde « Les chums de la femme d’Hector » avec Marton Maderspach (percussions), Blanche Baillargeon (contrebasse), Charles Trudel (piano), David Simard (guitares, dobro, banjo) et ZoĂ© Dumais (violon), un groupe qui reprend des chansons de Brassens en cajun, bluegrass, folk, etc.
- novembre : en nomination aux Prix de la musique folk canadienne dans la catĂ©gorie « auteur-compositeur-interprète francophone de l’annĂ©e »
- novembre : tournĂ©e en Suisse et en France Ă  l’occasion de la sortie de l’album Ă©ponyme en magasins en Suisse
- octobre : tournée de 24 concerts avec les Chemins chez nous au Manitoba et en Saskatchewan
- 27 août : 2è édition du Festival de parole Le Rancard à St-Denis-sur-Richelieu, imaginé et co-fondé par J-F Lessard
- juin : tournée en France et en Suisse supportée par le CALQ (Conseil des arts et lettres du Québec)
- mars : tournée en France, Suisse et Belgique

2010

- 10 dĂ©cembre : premier spectacle du « J-F Lessard Big Band » au Cabaret du Mile-End (8 musiciens et choristes sur scène).
- 1er septembre : sortie du 2è album de Jean-François Lessard (éponyme) au Cabaret du Mile-End
- 28 août : première édition du Festival de parole Le Rancard à St-Denis-sur-Richelieu, imaginé et co-fondé par J-F Lessard qui en est le directeur général
- juin : sortie du single « Tout se paie »
- mai : J-F met sur pied l’OBNL pour la création du Festival de parole Le Rancard
- avril : sortie du clip de la chanson « Toronto »

2009
- mars et juillet : deux tournées de spectacles en France et en Suisse
- février : enregistrement d’un spectacle avec le pianiste Pierre Verville
- janvier : Showcase des Contacts ontarois Ă  Mississauga (Ontario)

 

2008
- décembre : Noël québécois à l’Abbaye de Fontevraud (49 – Fr)
- août : Fêtes du 400è de Québec, Beauport
- juillet : Festival des Suds Ă  Arles, Festival de Verdelais, Festival de Camarsac (Fr)
- juillet : 1ère partie de Florent Vintrigner (La Rue Kétanou) à Paris (Fr)
- mars : Festival Chantappart (Fr)

 

2007
- 27 décembre : passage à l’émission Belle et bum (Télé-Québec).
- novembre-décembre : une vingtaine de spectacles en France dans le cadre de la tournée France-Québec
- 24 août : spectacle au Forum social québécois
- juillet-août : « Je banalise » #1 à la radio CIBL, et « On est à l’air » #2 sur www.bandeapart.fm
- 14 juillet : Festival off de Québec, Québec (Qc)
- 28 mai : Lancement de l’album UTOPIA au Divan Orange, Montréal (Qc)

 

2006
- 15 septembre : Rital Fest, Montréal (Qc), avec les Tarentules d’Ocbec.
- 14 septembre au 3 décembre : Tournée du Québec avec les Tarentules d’Ocbec.
- 15 juillet : Festival d’été de Beloeil, Beloeil (Qc), en première partie de Robert Charlebois
- Mars et avril : Festival Chantappart (Fr) avec Damien Robitaille, Aldebert et Alain Sourigues.

 

2005
- 11 août : Festival de Beaumont du Québec, Beaumont du Lac (Fr)
- 23 juin : Fête nationale du Québec à Beloeil (Qc) avec Raymond Lévesque, Dumas, Kaliroots, Pierre Curzi, Marie Tifo, et plusieurs autres…
- 9 au 12 juin : Festival international de la chanson de Tadoussac, Tadoussac (Qc)

 

2004
- 12 septembre : première édition du  « Rital Fest  » au Kola Note, Montréal (Qc)
- 8,10 et12 août : Festival Beaumont du Québec, Beaumont du Lac (87) (Fr)
- Février : 2è prix au concours Corrida, catégorie « Maquette » pour ART-LA-LOI.

 

2003
- 10 novembre : première partie de la chanteuse algérienne Souad Massi au Théâtre du Palais-Royal, Paris (Fr)
- Juillet : Festival  » Mercantia di Certaldo  » avec l’ensemble Estovest, Certaldo (It)
- Mai : Forum social Ottawa-Outaouais, Ottawa (Can)
- Mars : Spectacle  » Artists Against Empire  » du Forum Social de Toronto, Toronto (Can)

 

2002
- Octobre : Lancement du disque  » Art-la-loi  » au bar la Gouttière, Paris (Fr)
- Septembre :  » Best of « des scènes ouvertes du Théâtre T.N.T. pour la saison 2002, Nantes (Fr)
- Août : tournée en Italie avec l’ensemble Estovest
- Mai : Première partie du groupe Taï Phong au Théâtre de l’Européen, Paris (Fr)

 

2001
- Juin :  » Best of « des scènes ouvertes du Théâtre T.N.T. pour la saison 2001, Nantes (Fr)

Share